Artículos

Stimulation et concentration du développement des bourgeons terminaux sur les pousses terminales de Nam Doc Mai sous l’effet du nitrate de potassium

Des manguiers Nam Doc Mai Si Thong en production dans un verger irrigué situé dans de la province de Chachoengsao, en Thaïlande, ont été traités au sol au paclobutrazol (PBZ) à la mi-juillet 2011 quand de nouvelles pousses terminales ont commencé à se développer, ou n’ont pas subi ce traitement. Les arbres traités ont été aspergés ou non de nitrate de potassium en octobre et en novembre pour stimuler le développement des bourgeons et des inflorescences terminaux. Le nitrate de potassium (KNO3) a été pulvérisé le 10, le 20, le 27 octobre et le 3 novembre 2011. De plus, certains des arbres traités par pulvérisation au KNO3 ont également été aspergés d’Ethrel / de SOP début septembre (le 1er et le 8) afin de prévenir le développement précoce des bourgeons des nouvelles pousses apparues après le traitement au PPZ.

Le traitement à l’Ethrel / au SOP n’a pas eu d’effet apparent sur la période de floraison ou l’intensité de la floraison. Seule une nouvelle poussée s’est produite après la mi-juillet, à partir de laquelle de nouvelles pousses ou inflorescences se sont développées en octobre et novembre. Les arbres non traités au PBZ ou au KNO3 ont généralement produit de nouvelles pousses, tandis que ceux traités au PBZ on produit uniquement des inflorescences en novembre et en décembre. Sur ces derniers, le débourrement n’a pas été concentré, s’est produit sur toute la période, et ne s’était pas ou que très peu produit au 10 novembre. Sur les arbres aspergés au KNO3, 40 à 50 % des pousses terminales ont présenté des inflorescences en croissance ou en floraison le 10 novembre (Figure 1). Au cours des 12 jours suivants, les pousses terminales présentant des inflorescences en développement sur les arbres traités au PBZ ont augmenté de 58 %, le niveau des arbres aspergés au KNO3. Au 24 novembre, 55 à 65 % de tous les arbres traités présentaient des inflorescences en développement, un nombre qui a atteint 70 à 80 % au 22 décembre. De nouvelles pousses se sont développées à partir des pousses terminales sur les arbres non traités, de manière similaire et dans la même période que les arbres traités au PBZ uniquement. Les données indiquent clairement que le PBZ a induit le développement des inflorescences, tandis que les pulvérisations de KNO3 ont stimulé et concentré le développement des bourgeons terminaux.

Figure 1. Pousses terminales flagrantes présentant des inflorescences les 10 et 24 nov. et les 8 et 22 déc. 2011. Pour certaines dates, les lettres différentes indiquent un résultat significatif selon le critère de PPDS à 5 %.

Autor

Oosthuyse, S.A., B. Desmet et W. Wong. 2013. Potassium nitrate acts to stimulate and concentrate terminal bud development in Nam Doc Mai terminal shoots induced to flower by soil paclobutrazol treatment. X International Mango Symposium, 1-7.

Artículos Relacionados