Artículos

Maximisation du rendement de blé tolérant à la salinité en conditions salines sous l’effet d’applications foliaires de nitrate de potassium

Un apport optimal en nutriments minéraux au stade de culture approprié peut remédier efficacement aux effets nocifs de la salinité et aider à soutenir la productivité en conditions de stress salin. Un essai sur du blé en pot a été réalisé en Azerbaïdjan oriental, Iran, pour étudier l’effet de l’interaction du nitrate de potassium en application foliaire et du silicone (sous forme de K2SiO3) dans la solution nutritive sur les lésions induites par le NaCl. Suite à une analyse en laboratoire de trois cultivars de blé d’hiver, le plus tolérant à la salinité (Pishgam) a été choisi pour un essai sous serre. Cinq plants par pot (25 cm presque partout) ont été cultivés dans un substrat hydroponique composé de perlite et de vermiculite en quantités égales. Les plants étaient arrosés tous les jours avec 1 L de solution nutritive de Hoagland (pH : 5,6) et, au stade trifolié, trois dosages de NaCl (20, 60 et 100 mmol.L-1) et de silicone (K2SiO3 à 0, 2 et 4 mmol.L-1) ont été ajoutés à la solution nutritive. Les pulvérisations foliaires de nitrate de potassium à quatre concentrations différentes (0, 0,5, 1 et 2 g/L) ont été appliquées deux fois, à la montaison et au gonflement. Les traitements ont été organisés en un bloc aléatoire factoriel 4×3×3 complet à trois réplications.

La teneur en Na, en K et en Si de la totalité de la plante au moment de la récolte, la quantité de proline et de chlorophylle dans la feuille paniculaire, la teneur relative en eau et le rayonnement photosynthétiquement actif de la feuille paniculaire lors du remplissage des graines ont tous été significativement affectés par les trois facteurs de salinité, le nitrate de potassium et le silicone. Il a été observé que le stress dû au NaCl augmentait significativement l’accumulation de proline et la teneur en sodium des tissus végétaux tout en réduisant l’accumulation de potassium dans les plantes. Cependant, l’application exogène de silicone et de nitrate de potassium a réduit l’assimilation de sodium et augmenté la teneur en potassium, améliorant par conséquent le poids des plantes, le poids de 100 graines, le rendement en graines, la longueur des épis et le taux de photosynthèse.

Une forte corrélation positive a été observée entre la teneur en K de la plante et tous les paramètres de rendement, ainsi qu’une forte corrélation négative entre ces paramètres et la teneur en sodium (Tableau 1). La teneur relative en eau, le rayonnement photosynthétiquement actif et la teneur en chlorophylle de la feuille paniculaire ont été fortement corrélés à la longueur des épis, et la longueur des épis est un important facteur du rendement en graines.

Le principal facteur ayant présenté une influence positive sur la longueur des épis a été le dosage en nitrate de potassium de la pulvérisation foliaire, et aucune interaction du dosage de KNO3 avec la salinité ne s’est produite (Figure 1). La salinité a fait diminuer la longueur des épis, et il ne s’est pas produit d’interaction entre les effets du silicone et la salinité sur ce paramètre. Le plus haut rendement en graines a été obtenu avec l’application de silicone à 4 mmol.L-1 et de nitrate de potassium à 2 g.L-1. Le stress salin a diminué le rendement en graines indépendamment de la teneur de la solution nutritive en silicone, mais l’application de silicone a amélioré la production de graines à chaque dosage de NaCl.

Les auteurs concluent que l’utilisation d’un cultivar de blé tolérant à la salinité (Pishgam) combinée à deux applications foliaires de nitrate de potassium (2 g.L-1) à la montaison et au gonflement ainsi que l’addition de silicone (4 mmol.L-1) dans la fertirrigation peut constituer une approche prometteuse pour tirer un meilleur rendement en grains des sols salins.

Figure 1. Principal effet de l’application foliaire de nitrate de potassium sur la longueur des épis ; moyenne calculée sur l’ensemble des conditions salines et dosages de silicone. Les colonnes affectées de la même lettre ne sont pas significativement différentes (Duncan à 5 %).

Tableau 1. Coefficients de corrélation entre différents caractères du blé affectés par la salinité, le silicone et le nitrate de potassium (ns = corrélation non statistiquement significative).

Artículos Relacionados