Artículos

Le nitrate de potassium en pulvérisation foliaire plus performant que le sulfate de potassium en termes d’augmentation de la taille des fruits et du rendement en clémentines

Les effets de divers dosages et fréquences d’application foliaire de nitrate de potassium et de sulfate de potassium sur la production de fruits et les paramètres de qualité des clémentines ont été étudiés. L’expérience s’est déroulée au Maroc, dans la plaine du Gharb. Le sol était de type argileux et les citrus à l’essai de la variété de clémentines Cadoux, greffés sur des arbres Citrange Carizzo, étaient vieux de 23 ans. Les dosages d’application des engrais foliaires à l’essai étaient de 5 % et 8 % pour le KNO3, et de 2,5 % et 4 % pour le K2SO4, appliqués soit deux soit trois fois au cours de la croissance des fruits dans des vergers de trois densités de plantation (D1 : 6 m x 6 m, D2 : 5 m x 6 m et D3 : 6 m x 3,5 m d’espace entre les arbres). Le témoin a été aspergé à l’eau pure. Les applications foliaires ont été effectuées aux dates suivantes : 16 juillet, 3 août et 21 août 2007. À une date d’application donnée, chaque arbre a été aspergé de dix litres d’engrais foliaire au K.

Les traitements hautement concentrés en K en trois pulvérisations ont été les plus efficaces à augmenter la taille des fruits du clémentinier. À faible densité (D1), le KNO3 à 8 % en deux ou trois applications foliaires s’est avéré plus efficace à améliorer le poids moyen des fruits par rapport au témoin. Le traitement au KNO3 à 8 % en 3 applications a produit le plus haut pourcentage de fruits de très gros calibre, toutes densités de plantation confondues (Tableau 1). Un traitement des arbres avec seulement deux pulvérisations foliaires a été nettement moins efficace à améliorer la taille des fruits par rapport à trois applications.

Tableau 1. Répartition du nombre (%) de clémentines dans la plus grande classe de taille en réponse à la fertilisation foliaire au K pour les densités de plantation faible (D1), intermédiaire (D2) et haute (D3).

​​

Les applications de nitrate de potassium ont été plus efficaces que le sulfate de potassium en termes d’amélioration de la couleur des fruits et de leur teneur totale en sucres solubles (TSS). Concernant l’effet de la fertilisation foliaire au K, les résultats ont clairement démontré qu’augmenter la concentration en K et le nombre de pulvérisations foliaires augmentait le rendement des arbres en fruits. Les traitements au KNO3 à 8 % et au K2SO4 à 4 % ont été les plus efficaces à améliorer le rendement en fruits. Le plus fort accroissement de production, de 12-13 t/ha par rapport aux témoins, a été observé avec les 3 pulvérisations de nitrate de potassium à 8 %(Figure 1). Pulvériser du KNO3 à 8 % a produit le plus haut rendement des trois densités de plantation par rapport aux autres traitements au K en trois applications.

Figure 1. Effet de trois applications foliaires sur le rendement en clémentines pour les densités de plantation faible (D1), intermédiaire (D2) et haute (D3).

​​

Autor

Hamza, A., A. Bamouh, M. El Guilli et R. Bouabid. 2012. Response of clementine citrus var. Cadoux to foliar potassium fertilization; Effects on fruit production and quality. Research findings: e-ifc No. 31: 8-15.

Artículos Relacionados