Artículos

Intensification du débourrement et de l’enracinement de boutures de cassissier sous l’effet du nitrate de potassium

Le débourrement du cassissier (Ribes nigrum L.) est lié à l’enracinement. Différents traitements de sortie de dormance ont été appliqués pour que soit évaluée leur influence sur l’enracinement. Des pousses d’un an du cultivar Wellington ont été prélevées d’arbustes vieux de huit ans poussant en plein champ. Des boutures uniques, de 25-30 mm de long, ont été préparées à partir de la partie intermédiaire de chaque pousse. Les boutures ont été trempées dans du KNO3 à différentes concentrations, 0, 1 et 5 % pendant une heure. Le traitement au KNO3 à 5 % a produit des bourgeons à un stade de développement plus avancé et le plus grand nombre de racines par bouture (Tableau 1). Une période de trempage d’une heure dans le KNO3 par rapport à deux, quatre et huit heures a produit des bourgeons à un stade de développement égal ou plus avancé et un plus grand nombre de racines. Dans une expérience visant à comparer les effets de différents sels de nitrate (KNO3, Ca(NO3)2, Mg(NO3)2, NH4NO3, NaNO3 et Zn(NO3)2), le KNO3 a produit des résultats similaires au débourrement le plus avancé ainsi que le plus grand nombre de racines.

Tableau 1. Effet du trempage de boutures simples de cassissier dans des solutions de KNO3. Les évaluations ont été réalisées 40 jours après l’application du traitement.

Autor

Wainwright, H., S.F. Todd et D.J. Price. 1985. Forcing and rooting dormant single node cuttings of blackcurrant. In: IV International Rubus and Ribes Symposium, Acta Horticulturae 183: 331-338.

Artículos Relacionados