Artículos

Cultures de rente : atténuation du stress salin par le nitrate de potassium

Cet article est une compilation de plusieurs études représentatives (Imas et al., 1995 ; Feigin et al., 1991 ; Satti et al., 1994 ; Bar et al., 1997 et Levy et al., 2000) qui présentent des données essentielles établissant que l’application constante de nitrate de potassium à raison de 2 à 10 mM dans la solution de fertirrigation aide considérablement à atténuer les problèmes de salinité. Cette idée est validée pour cinq cultures modérément sensibles à la salinité, représentatives des trois principaux secteurs de l’agriculture : le maïs doux pour les grandes cultures annuelles ; les agrumes pour les vivaces ; et la tomate, la laitue et le chou chinois pour les cultures maraîchères sous serre. La plupart de ces études sont également disponibles sur la base de données de ce site. L’avantage majeur du KNO3 par rapport à de nombreux autres fertilisants est qu’il contribue de manière négligeable à la salinisation. Le K comme le nitrate, qui sont les deux constituants de ce fertilisant, sont des macronutriments, qui sont par conséquent absorbés à forte de dose sans laisser de résidus non nutritifs dans le sol. Le nitrate de potassium peut contrer les effets néfastes du chlorure et du sodium sur le métabolisme végétal.

Autor

Achilea, O. 2002. Alleviation of salinity-induced stress in cash crops by Multi-K (potassium nitrate), five cases typifying the underlying pattern. In: International Symposium on Techniques to Control Salination for Horticultural Productivity, Acta Hort. 573: 43-48.

Artículos Relacionados