Artículos

Concombre : endiguer l’oïdium causé par Sphaerotheca fuliginea grâce au nitrate de potassium en application foliaire

L’étude a été réalisée pour évaluer l’efficacité de pulvérisations foliaires afin d’endiguer l’oïdium (Sphaerotheca fuliginea) sur des plants de concombre (Cucumis sativus, cultivar Delilla) cultivés en serre. Les plants de concombre étaient cultivés sous serre dans des pots en plastique contenant un mélange de tourbe, de vermiculite et de terre (les trois en proportion volumique égale). Deux fois par semaine, les plants ont été arrosés à saturation d’une solution fertilisante NPK (20-20-20) à 0,1 %. Il a été procédé à des pulvérisations de KNO3 (20 mM), de KH2PO4 + KOH (20 mM) et de fongicide Pyrifenox (Dorado, 0,01 % 480 EC, Ciba Geigy, Suisse) à la surface supérieure des feuilles des plants de concombre cultivés sous serre au stade de cinq feuilles, 4 jours avant l’inoculation au moyen d’une suspension conidiale de S. fuliginea. Ces pulvérisations foliaires ont réduit les colonies d’oïdium (87 %) 9 jours après l’inoculation (Figure 1).

 Figure 1. Effet des traitements foliaires des plants de concombre avant l’inoculation sur le contrôle de l’oïdium. Les colonies d’oïdium ont été dénombrées 9 jours après l’inoculation.

Dans un autre essai, des plants infectés naturellement ont été repiqués dans des contenants de 10 litres. Des pulvérisations foliaires de solutions de 25 mM de KNO3, K2HPO4, KH2PO4 + KOH avec du fongicide Pyrifenox ont été effectuées à 7 et 14 jours d’intervalle, à partir de 7 jours après le repiquage. Les traitements ont été répétés à 7 et 14 jours d’intervalle, pour un total de huit et quatre pulvérisations foliaires respectivement. Dans l’ensemble, indépendamment des intervalles de 7 ou 14 jours, les applications de KNO3, K2HPO4, KH2PO4 + KOH avec du Pyrifenox ont significativement inhibé le développement de la maladie pour tous les traitements par rapport au témoin (pulvérisation d’eau).

La présente étude démontre clairement que des composés simples tels que KNO3, K2HPO4 et KH2PO4 + KOH permettent d’endiguer l’oïdium sur les feuilles de concombre aussi efficacement que le fongicide systémique Pyrifenox.

Autor

Reuveni, M., V. Agapov et R. Reuveni. 1996. Controlling powdery mildew caused by Sphaerotheca fuliginea in cucumber by foliar sprays of phosphate and potassium salts. Crop Protection, 15(1): 49-53.

Artículos Relacionados