Artículos

Amélioration du rendement en haricots des plants infectés par des Meloidogyne incognita sous l’effet du nitrate de potassium

 Dans cette étude, des plants de haricots (Phaseolus vulgaris) ont été contaminés avec 4000 nématodes Meloidogyne incognita juvéniles, ont été fertilisés avec une solution de Hoagland d’une teneur nulle (Nem 0 K), normale (Nem 1 K), double (Nem 2 K) ou quadruple (Nem 4 K) en KNO3, et ont été comparés à des témoins non contaminés qui ont reçu une solution de Hoagland d’une teneur normale. L’objectif était de déterminer si l’augmentation de la concentration en KNO3 dans la solution de Hoagland d’une teneur normale pouvait atténuer l’effet néfaste de l’infection par des M. incognita sur les haricots. Les pousses de haricots étaient cultivées dans des pots en plastique remplis de terre stérilisée à la vapeur (mélange de sable et de limon en quantité égale).

Les plants non infectés ont produit un poids sec de tiges, de pousses et un poids sec total significativement supérieurs par rapport à tous les plants infectés, à l’exception de ceux du traitement Nem 4 K (Tableau 1). 28 jours après la contamination, le nombre de gousses et de graines des plants infectés était significativement inférieur à ceux des plants témoins non infectés, à l’exception de ceux du traitement Nem 4 K (Tableau 1). Quatre fois le dosage normal de KNO3 appliqué à un plant infecté par des nématodes a produit un rendement similaire à celui d’un plant non infecté ayant reçu une dose normale de KNO3. À partir de 21 jours après la contamination, le taux de photosynthèse de tous les plants infectés par les nématodes a augmenté en réponse à l’augmentation de la dose de nitrate de potassium, mais n’a pas dépassé celui des témoins non infectés. Les résultats ont montré qu’il était possible d’améliorer la réponse en termes de croissance des haricots infectés par des M. incognita au moyen d’une application de KNO3 au sol. L’augmentation de la dose de nitrate de potassium chez les plants infectés par des nématodes a retardé la chlorose, a augmenté la durée et le taux de photosynthèse, et a donc augmenté la productivité des plants infectés.

Tableau 1. Effet des nématodes Meloidogyne incognita sur le poids sec des plants et le rendement des plants de haricots 28 jours après contamination. Les valeurs suivies des mêmes lettres dans une même colonne ne sont pas significativement différentes pour p = 0,05 (n = 4).

Autor

Melakeberhan, H., J.M. Webster, R.C. Brooke et J.M. D’Auria. 1988. Effect of KNO3 on CO2 exchange rate, nutrient concentration and yield of Meloidogyne incognita infected beans. Revue Nématol., 11 (4): 391-397.